[BLOG] « Je sais que c’est pas vrai, mais j’ai dix ans ! »

J’étais devant mon ordinateur en train de travailler, mon iPhone à côté de moi m’affichant des notifications de la part de LinkedIn. Je le regarde par curiosité et vois des messages de « Joyeux anniversaire professionnel ! » Il ne me faut pas plus de quelques secondes pour comprendre : EscapeToCulture.net fête ses dix ans !

J’ai eu alors envie d’écrire ce billet d’une seule traite, comme je le faisais à l’époque ou au moment de vous annoncer mon départ pour Barcelone. Et me voilà devant mon ordinateur, en train d’imaginer ce que je pourrais bien vous raconter. Ai-je envie de remonter le temps, de vous révéler comment tout a commencé ? Pour ça, vous pouvez cliquer ici. Allez, je vais improviser un peu !…

Je me suis découvert une passion pour la critique écrite en première, lorsque notre prof nous demandait de tenir un « journal » dans lequel nous écrivions nos « pensées » du jour. L’objectif ? Donner notre avis sur ce qu’on lisait, voyait et/ou ressentait. Moi qui ne m’étais jamais retrouvé dans ce qu’on nous apprenait à l’école, je me demandais encore à quoi allait servir cet exercice. Pourtant, je me suis surpris à aimer écrire dans ce « journal ». Et mon professeur aimait ce que j’écrivais. J’avais commencé à écrire de la poésie également, pour me libérer de mes démons intérieurs (même encore aujourd’hui, je tente de m’en libérer à travers l’écriture). Je crois que c’est là que j’ai compris que j’avais envie d’écrire… pour écrire, pour moi. Pour les autres ?

Quand j’écris ici, j’écris pour les autres sans le savoir. J’espère toujours qu’un visiteur va s’aventurer par ici, et me donner ses impressions sur le dernier album en vogue ou sur le dernier film sorti sur grand écran. Mais je prends aussi plaisir à rédiger mes avis sur mon ordinateur, en solitaire, comme je l’ai toujours fait. Aujourd’hui, il me serait impossible de me passer de ce blog : il fait partie de moi. Vous trouverez ça insensé (beaucoup trouvent ça insensé). À vrai dire, j’ai toujours vu les choses de cette manière.

Comment je fais pour tenir ce blog depuis dix ans, maintenant ? Je le répète peut-être encore (pour la énième fois), mais je me suis trouvé en blogueur critique. J’ai eu des moments de doutes, c’est vrai. Cependant, la flamme est toujours revenue et revient encore. Je suis quelqu’un qui se lasse vite, qui a besoin de changements fréquents dans sa vie. C’est assez mal vu par la société (de manière générale) cette tendance à ne plus vouloir se fixer dans sa vie. C’est d’ailleurs l’une des questions que je me pose encore à ce sujet : ai-je envie de me fixer ou de bouger ? Je crois que je connais la réponse, mais je n’arrive pas à l’atteindre…

Me voilà donc en train de vous écrire ce billet « imprévu », qui n’a peut-être aucun sens pour vous, mais qui en a pour moi. Certains d’entre vous, qui me connaissent (suffisamment) bien, sauront sans doute déchiffrer l’énigme qui se cache derrière ces mots. En ce qui me concerne, ça me fait du bien de me dévoiler de cette manière-là. Sans me cacher derrière mes mots bien choisis. Sans jouer un « rôle ». Aujourd’hui, ce n’est pas le blogueur qui parle, c’est moi.

Aujourd’hui, je suis fier de fêter les dix ans d’EscapeToCulture.net. Je suis fier d’avoir évolué avec ce blog, comme il a pu évoluer à mes côtés. Mes ambitions prennent vie, tandis que Lui continue de se construire. Je l’ai toujours dit et senti : 2018 est comme une année de transition pour moi. C’est une année où je me cherche, me perds et me trouve. C’est une période nécessaire et importante pour moi, car je continue d’apprendre de mes erreurs et j’essaie de faire mieux. Rien n’est gagné d’avance, que ce soit au niveau professionnel qu’au niveau relationnel. Les difficultés sont réelles, mais j’avance enfin et surpasse les obstacles en ayant moins peur qu’avant.

Aujourd’hui, j’aimerais dire au jeune homme apeuré de dix-neuf ans que j’étais :

  • « Ne t’en fais plus ! »
  • « Tu souffriras encore, mais ça en vaudra la peine ! »
  • « Tu es plus fort que tu ne le crois ! »
  • « N’écoute plus les autres et suis ton propre chemin ! »

[…]

Et j’espère que mon moi dans dix ans aura des choses à dire à mon moi actuel. Ce moi actuel qui a de moins en moins peur de l’avenir et ose enfin l’affronter.

To be continued…

2 commentaires

  1. Bon anniversaire Escape to culture !!
    « C’est assez mal vu par la société (de manière générale) cette tendance à ne plus vouloir se fixer dans sa vie » et oui malheureusement, mais la société juge sans réfléchir quand on ne suit pas le courant … :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.