[BANDE ORIGINALE] Nine

Un album où chantent Marion Cotillard, Penélope Cruz et Nicole Kidman (pour ne citer que les stars les plus prestigieuses de Nine), ça vous tente ? Personnellement, après en avoir fait la découverte, j’ai fini par le trouver alléchant, tellement qu’à présent, je ne peux plus m’en passer. Il faut dire aussi que la qualité prime beaucoup sur cette bande originale (et il faut souligner que c’est très rare en général).

Il faut distinguer trois choses : d’une, il n’y a pas besoin de voir le film pour apprécier certains titres (A Call from the Vatican, Be Italian, Cinema Italiano, My Husband Makes Movies) ; ensuite, il faut justement voir le film pour pouvoir apprendre à en apprécier d’autres (Folies Bergères, Take It All) ; enfin, on aura beau essayer de s’y efforcer, certaines chansons nous paraîtront toujours fades (Guido’s Song, I Can’t Make this Movie). Malgré cela, lorsqu’on écoute l’album d’une seule traite, on se rend compte que tous les titres sans exception font partie d’un tout indissociable (même si on pense que certains étaient franchement bien dispensables).

Commençons par le plus inutile : l’Overture Delle Done et le Finale. Le premier s’avère à la limite sympathique à force de l’entendre et de le réentendre, à cause des « Lalala » incessants. D’ailleurs, ces derniers ont un côté assez burtonnien, si bien que l’Ouverture Delle Done est en décalage complet avec le reste de la soundtrack de Nine. Néanmoins, il s’apprécie quand même. Quant au Finale, deux écoutes suffisent à se rendre compte qu’il n’y a rien à en retirer. Passés ces deux interludes, le reste n’est que régal, avec parfois quelques petits moments de faiblesse.

Maintenant, venons-en à la crème de la crème, le top du top, les chansons vraiment prenantes qui sont parmi les favoris de notre iPod (si on en a un). D’abord, il y a A Call from the Vatican, soit sans aucun doute LA chanson de Nine, divinement interprétée par la sublime Penélope Cruz, une femme qui réussit tout ce qu’elle entreprend décidément. Le titre est tout ce qu’il y a de plus sensuel, les paroles le sont également (avec une légère pointe de vulgarité, ce qui n’est pas DU TOUT gênant à vrai dire), et les « Guido » et « Cootchie, cootchie… » sont orgasmiques à souhait.

Ensuite, la chanson de Kate Hudson, Cinema Italiano, donne envie de remuer du popotin, voire même de danser la salsa, tant elle a un côté assez « exotique ». Celle de Fergie, Be Italian, est vraiment excellente ; d’un côté, c’est normal, venant de la chanteuse des BEP ; de l’autre, depuis qu’on l’a entendue dans la bande-annonce, on l’aime. Et la voix de Stacey est tellement énervée, puissante et italienne que ça me fait encore plus aimer le titre.

Enfin, Judi Dench nous interprète brillamment les Folies Bergères. Déjà, son accent français est très bon, le fait que le titre soit construit comme une performance scénique est un gros plus.

Marion Cotillard n’est absolument pas à exclure, tant My Husband Makes Movies et Take It All sont toutes vraiment excellentes. La première débute telle une ballade romantique comme on en entend souvent, et finit en ballade déchirante et larmoyante. La seconde montre une facette inattendue de Marion, qui s’accommode vraiment bien du style cabaret. Par ailleurs, on voit que chaque titre reflète la personnalité de chaque personnage, et ces deux — là en sont un bel exemple.

Parmi les autres, ceux qu’on ne préfère pas forcément, mais qu’on prend plaisir à écouter, on retient surtout Unusual Way de Nicole Kidman (qui n’a pas perdu de sa superbe vocale depuis Moulin Rouge) et Guarda la Luna de Sophia Loren.

Parmi les bonus, il y a le très sexy Quando, Quando, Quando de Fergie (ou quand le R’N’B se met à côtoyer le flamenco) et Io Bacio… Tu Baci de The Noisettes (très sixties, très latino également). Le remix de Cinema Italiano est inutile, tant on ne voit pas la différence avec l’originale (à part le rythme légèrement club), et la version d’Unusual Way de Griffith Park est belle et bien déprimante, mais pas aussi grandiose et cinématographique que la version Kidman.

Nine est donc une bande originale explosive, où se côtoient les stars les plus glamorous du showbiz, qui font par ailleurs de belles prestations vocales. À recommander surtout pour danser et faire la fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.