[ALBUM] Mariah Carey, Caution

Cela faisait quatre ans que Mariah Carey n’avait pas sorti d’album ! Il faut dire que ses diverses frasques l’avaient détourné de son objectif principal : la musique. The Elusive Chanteuse était pourtant un excellent album, mais sorti dans l’indifférence générale. Avec Caution, son quinzième opus, elle compte bien donner le change.

Nouvelle équipe, image plus épurée et classe auprès du grand public et des titres plus adaptés à sa voix actuelle. Au placard le vulgaire et honteux I Don’t (une parenthèse dans sa carrière qu’il vaut mieux oublier), place à un répertoire digne de son rang de diva ! En témoignent le single buzz GTFO et le premier vrai single With You, deux titres classieux et élégants dans l’âme, qui sont parmi ce que j’attends personnellement de la part de Mariah Carey aujourd’hui.

</p
La diva aux cinq octaves a également dévoilé deux up-tempos explosifs : A No No (qui fait l’unanimité) et The Distance (qui rappelle les grands tubes de la chanteuse). De quoi me faire personnellement saliver ! J’étais donc confiant en la qualité de ce futur nouvel album !…

Puis, la date fatidique — le 16 novembre — est arrivée ! Je n’ai pas pu cependant attendre d’avoir le CD entre mes mains pour écouter Caution et m’en imprégner ! Ma première impression ? Un disque qui ne fera pas long feu dans la discographie de Mariah. Puis, je le réécoute et je le trouve de plus en plus déroutant. Enfin, je le réécoute et le trouve de plus en plus enivrant. Bref, Mariah Carey a clairement réussi son comeback musical !

Voici maintenant mon avis pour chacune des chansons :

  • GTFO : ce morceau ouvre l’album tout en douceur ; je trouve agréable le côté entêtant de la mélodie et des paroles ;
  • With You : je ne comprends toujours pas pourquoi elle l’a choisi comme premier single (il y a des pistes plus percutantes dans l’album) ; néanmoins, With You rappelle certaines de ses anciennes ballades (Underneath the Stars, Fourth of July) ;
  • Caution : c’est tout simplement la piste de l’album que j’apprécie le moins ;
  • A No No : c’est un up-tempo efficace, mais je ne suis pas dans la hype contrairement aux autres fans ;
  • The Distance (feat. Ty Dolla $ign) : voilà pour moi le véritable tube de l’album, qui s’inscrit clairement dans la lignée de ses plus grands standards ; il me fait d’ailleurs beaucoup penser à l’excellent Migrate de l’album EM=MC2 ;
  • Giving Me Life (feat. Slick Rick & Blood) : ce mid-tempo R’N’B langoureux vaut surtout le coup pour sa dernière minute, que je trouve musicalement orgasmique à souhait ; et cette seule minute en fait un chef-d’œuvre careyesque ;
  • One Mo’ Gen : j’aime tellement entendre Mariah chanter inlassablement « Do you like when I put my lips there » ; pour résumer, je trouve cette septième chanson classieuse dans l’air ;
  • 8th Grade : ce morceau est si classieux et reposant, à l’image de The Impossible dans Memoirs of an Imperfect Angel ; il mérite également de faire son bonhomme de chemin ;
  • Stay Long Love You (feat. Gunna) : c’est le second titre de l’album que j’aime le moins, après Caution ;
  • Portrait : comme toujours, Mariah nous offre en guise de conclusion un titre piano-voix qui fera, une fois encore, sa renommée ; je le classe ainsi aisément à côté de Looking In.

En conclusion, Caution est en 2018 ce que Chambracelet était en 2002 : une renaissance artistique et médiatique pour son auteure et interprète. Aux États-Unis, du moins. Car il y a effectivement tout à refaire de ce côté-là, aussi bien en outre-Atlantique que dans le reste du monde. Cependant, Mariah Carey a tenu le premier pari de ce quinzième opus : mettre tout le monde d’accord sur qui est la Reine !

Si je ne vous ai pas encore donné envie d’écouter/acheter cet album, voici quelques pistes de ce dernier pour vous faire changer d’avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.