[LIVRE] Valérie Trierweiler, Merci pour ce moment

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui, je vous parle d’un livre assez particulier, que je n’aurais jamais pensé apprécier par ailleurs. Aujourd’hui, je vous donne mon avis sur Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler, qui a fait couler beaucoup d’encre à sa sortie.

Alors, que vaut cette fameuse « autobiographie » ? Avant toute chose, il faut que je vous le dise : j’étais de ceux qui fustigeaient à propos de cette femme, et ce à la moindre occasion. Et à la base, je voulais lire son bouquin pour avoir une autre occasion de me moquer d’elle. Et maintenant que je l’ai terminé, j’ai changé d’avis à son sujet. Car même si Merci pour ce moment a ses propres défauts (comme tout support littéraire), je l’ai trouvé plaisant en soi.

En effet, j’ai trouvé Valérie (la femme derrière l’ex-Première Dame) touchante et attachante dans son écriture. Le récit étant écrit à la première personne, il est donc facile de rentrer « dans » sa tête pour mieux comprendre son ressenti. Le style est bon et n’a pas à rougir de honte à côte des certains autres bestsellers. Après, concernant son fond, j’ai eu l’impression que Valérie Trierweiler finissait par tourner en rond, à force de vouloir « tout » nous raconter.

L’histoire en elle-même est classique et « déjà-vu ». C’est une énième romance impossible entre une femme issue d’un milieu pauvre et un homme (avide de pouvoir) issu d’un milieu aisé. On apprend ainsi comment ils se sont rencontrés et comment ils – elle – ont dû affronter les regards extérieurs, lorsqu’ils ont été en couple. On sait aussi comment s’est déroulée la campagne présidentielle de l’intérieur et comment François Hollande a voulu faire passer ses propres intérêts avant celui du peuple. Sur ce dernier point, je suis sûr que, si on applique cette histoire aux anciens présidents et aux autres politiques, elle sera (plus ou moins) la même.

En revanche, si j’ai aimé le livre pour son point de vue « ouvertement » interne, je le trouve assez décousu dans l’ensemble. Dans le sens où elle balance ses pensées « en vrac », un peu comme si elle écrivait un journal intime. D’un côté, ça l’a rendue sympathique à mes yeux. De l’autre, certains passages (dus à certaines longueurs) sont dénués d’intérêt selon moi. Il aurait été mieux d’ailleurs qu’elle construise son livre de manière chronologique, donc de son enfance à son départ de l’Élysée. Et pour cela, il aurait fallu qu’elle attende quelques années avant de le publier sur le marché (sur ce dernier point, il s’agit de mon avis personnel).

Pour résumer, Merci pour ce moment n’est pas (du tout) la blague littéraire à laquelle je m’attendais au départ. C’est même une lecture plutôt divertissante. Après, on peut effectivement trouver à redire sur son intention initiale. Mais ça, c’est un autre débat !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *