[SÉRIE T.V.] Santa Clarita Diet (Saison 1)

Santa Clarita Diet est la dernière série en date que j’ai découverte ! J’en ai beaucoup entendue parler à sa sortie en février dernier sur Netflix, et j’avais donc envie de voir le résultat ! Personnellement, je l’ai regardée pour deux raisons principalement : Drew Barrymore dans le rôle principal et le fait que ce soit une série comique gore. Au final, si du côté de l’horreur, ça fait bien le job, le reste est trop classique.

L’intérêt majeur de Santa Clarita Diet réside effectivement dans son aspect gore. À ce niveau-là, la série de Netflix fait bien le job et on a droit aux détails les plus sanglants qui soient. J’aurais aimé voir davantage de séquences de ce genre, étant donné que cette première saison se concentre sur Sheila qui découvre sa nouvelle nature et doit apprendre à faire avec. Par ailleurs, la conclusion du dernier épisode est un peu décevante : si je m’attendais à un gros retournement de situation, au final on conclue juste sur ce qui a été développé tout au long de la saison 1. Après, j’espère que la série passera à la vitesse supérieure et qu’il se passera plus de choses à l’avenir.

Au niveau du casting, je suis plutôt mitigé. Je trouve, par exemple, que Timothy Olyphant surjoue beaucoup le mari qui est désœuvré par la situation générale. Liv Hewson (qui joue leur fille) surjoue également, même si elle a ce truc qui fait qu’on a envie de s’intéresser à son personnage. La plupart ont un jeu d’acteur qui sonne « faux », bien que ce soit moins flagrant chez certains que chez d’autres. Tandis que Drew Barrymore s’en sort très bien. Cependant, c’est le genre d’actrice qui peut jouer tout et n’importe quoi, son charisme faisant le reste.

Quant à l’ensemble, il reste convenu. Il y a des touches d’humour qui font sourire ou, au mieux, rire (il y a des scènes où j’ai vraiment ri de bon cœur). Ça palie à l’aspect classique, selon moi. La série aborde également la libération des femmes – des ménagères bourgeoises –, mais ce n’est pas ce qui m’a le plus marqué pour être honnête. J’aurais donc aimé voir plus qu’un simple « Desperate Housewives avec des zombies ».

En conclusion, Santa Clarita Diet se laisse regarder sans déplaisir et le format court marche d’ailleurs très bien pour ce genre de série. Je n’attends pas avec grande impatience la saison 2, puisqu’il manque pour moi ce fameux rebondissement qui aurait fortement chamboulé le spectateur. Pour moi, c’est sympathique, sans plus.

Retrouvez mes notes pour chaque épisode et ma moyenne générale…

  • 01 So Then a Bat or a Monkey : 5,5/10
  • 02 We Can’t Kill People! : 5,5/10
  • 03 We Can Kill People : 6/10
  • 04 The Farting Sex Tourist : 6/10
  • 05 Man Eat Man : 5,5/10
  • 06 Attention to Detail : 6/10
  • 07 Strange or Just Inconsiderate : 5,5/10
  • 08 How Much Vomit : 7/10
  • 09 The Book! : 7,5/10
  • 10 Baka, Bile and Baseball Bats : 7,5/10

MOYENNE GÉNÉRALE DE LA SAISON : 6/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *