[CONCERT] Amir en concert (Tournée 2016/2017)

Note de l’auteur : Cet article sera simplement un compte-rendu écrit. Il n’y aura donc ni photos, ni vidéos du concert.

Vendredi 7 avril, 20h30. Je suis dans la salle stéphanoise Le Fil pour assister au concert d’Amir. Je vous avais déjà parlés de son album Au Cœur De Moi sur le blog. Amir étant un chanteur que j’apprécie beaucoup et son premier essai étant de très bonne facture, je comptais bien être à la fois surpris et enchanté par le talent du monsieur sur scène !

Une jolie découverte musicale en guise de première partie !

Avant son arrivée sur scène, Amir introduit l’artiste qui se produit en première partie : Nazim ! Et quelle ne fut ma surprise d’apprendre que celui-ci connaît très bien Saint-Étienne, puisqu’il y a vécu pendant plusieurs années !

Pour vous le présenter brièvement, son style est proche de celui de la chanteuse Pomme (qui avait fait la première partie de Louane, l’an dernier). Son thème de prédilection : l’Amour ! Bon, rien de nouveau sous le soleil, de ce côté-là. Néanmoins, je trouve qu’il apporte une certaine fraîcheur dans son interprétation, son côté un peu dragueur et son humour aidant bien. Si vous voulez en savoir plus sur ce jeune homme, je vous invite à aller voir sa page Facebook !

Après avoir fait un peu grimper la température dans la salle, les lumières se rallument et le public patiente quelques minutes…

Amir met le feu au Fil !

Les lumières s’éteignent de nouveau et chaque musicien arrive sur scène. Puis, Amir en personne débarque en furie devant son micro pour entamer Au Cœur de Moi. Ce titre d’ouverture est à l’image de la version studio que j’ai l’habitude d’entendre. En soi, ce n’est pas en déroutant. Or, j’aurais préféré une réorchestration plus prononcée. Par ailleurs, la plupart des morceaux interprétés seront joués dans des versions (trop) proches de celles qu’on connaît. Mais les musiciens d’Amir se lâcheront davantage durant la seconde partie du spectacle, de ce côté-là.
Si je devais trouver un argument pour contrebalancer cette « faiblesse », je dirais simplement que le chanteur a beaucoup de présence sur scène et qu’il sait faire bouger son corps selon les morceaux qu’il chante.

Concernant la setlist, tout son premier album y est passé, hormis Broken Heart – c’est le titre que j’aime le moins, donc pas de regret pour ma part. Le public est d’ailleurs en furie lorsque les premières notes des singles J’ai Cherché et On Dirait ont retenti dans la salle. On se met tous d’ailleurs à chanter haut et fort les paroles, qu’on connaît par cœur tellement on les a entendues.

En outre, l’artiste d’origine israélienne fait deux reprises : Billie Jean de Michael Jackson et Au Café des Délices de Patrick Bruel. Deux titres qu’il parvient à se réapproprier à sa manière. Deux grands artistes qui l’ont marqué durant son enfance et son adolescence. En passant, Amir nous donne quelques anecdotes personnelles : son premier concert était celui du Roi de la Pop, tandis que Patrick Bruel l’avait invité à le rejoindre sur scène en 2008.

À la fin du concert, Amir invite son frère cadet Johnny pour un medley acoustique de ses deux tubes. Ce qui donne un beau duo masculin alchimique, en guise de résultat. À noter que ce dernier tableau est exclusif au concert de Saint-Étienne.

Sobre sur la forme, pêchu dans le fond !

La mise en scène est plutôt sobre. Derrière Amir et ses musiciens, des carrés sont assemblés et constituent le « décor ». Néanmoins, ce « décor » n’apporte rien en soi. Certains jeux d’ombre et de lumière font mouche, mais rien de plus. Pour le coup, lui et son équipe ont préféré miser essentiellement sur le contenu… Ce qui est plutôt une bonne chose !

Quant à la salle Le Fil, je trouve qu’elle a une bonne acoustique et qu’elle n’est ni trop grande, ni trop petite pour ce genre d’événement. Mais je dois dire que j’ai été étonné de voir que l’équipe d’Amir avait choisi cette salle pour son passage à Saint-Étienne, au lieu du Zénith. Et si Le Fil peut contenir jusqu’à mille personnes, nous étions « seulement » huit cents et quelques spectateurs venus l’applaudir. Ce qui est étonnant, encore une fois, vu la grande popularité de ce chanteur.

Des étoiles plein les yeux !

Pour conclure, j’ai passé un merveilleux moment en compagnie d’Amir et de ses musiciens, qui nous ont régalés de leurs talents respectifs. Cependant, ce concert m’a paru être très court, alors qu’il a duré aussi longtemps que celui de Louane (soit 1h45). Le nombre de chansons dans la setlist me donne sans doute cette impression…

Suivez-moi !

Fab!en

Blogueur Culturel chez EscapeToCulture.net
Blogueur Culturel qui aime bien cinéphiler, écouter de la POP et plein d'autres choses !
Suivez-moi !

Les derniers articles par Fab!en (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *