[CINÉMA] Rock’N Roll

Guillaume Canet nous avait prévenus : son nouveau film en tant que réalisateur ne serait pas comme ses prédécesseurs ! Étant donné que le sujet principal de Rock’N Roll est lui-même, il y avait deux possibilités : soit il serait insupportablement nombriliste, soit il pousserait l’autodérision au maximum. Vu la bande-annonce, on se doute qu’il a choisi la deuxième option. Là encore, on adhérerait à son délire ou on passerait à côté. Pour ma part, j’ai apprécié cette vision de lui-même qu’il offre au spectateur. Malgré quelques lourdeurs, qu’il n’aurait peut-être pas finalement pu éviter.

Rock’N Roll est clairement à prendre au second degré. Au début, au milieu et à la fin (surtout à la fin). J’ai souri durant la première partie, j’ai beaucoup ri durant la seconde. Cependant, le film est long par moments. Je n’ai plus en tête les scènes lourdes en question, mais je sentais que Guillaume Canet en faisait trop. Or, quelque part, ça montre qu’il assume totalement ce qu’il montre à l’écran (quand beaucoup auraient rebroussé chemin). Mais je dois vous avouer avoir trouvé « malaisant » la séquence sur Pour Que Tu M’aimes Encore de Céline Dion. J’adore cette chanteuse, mais ce moment-là est de trop. Même si j’admets que ça fait partie intégrante du plaisir personnel que s’octroie Canet.

Les acteurs, qui jouent leurs propres rôles, s’en donnent à cœur joie. Si on se centre sur certains d’entre eux, ça fait plaisir de revoir Gilles Lellouche, Philippe Lefebvre, Maxim Nucci, Ben Foster et même Kev Adams. Je mentionnerai aussi Yvan Attal, que j’ai adoré voir en producteur colérique et impulsif de sa personne. Côté féminin, la charmante et jolie Camille Rowe se fait remarquer durant chacune de ses scènes, formant ainsi un duo alchimique avec son partenaire (à l’écran). Mais ce sont surtout ce dernier et Marion Cotillard qui sont au centre de Rock’N Roll.

Comme vous le savez sans doute, j’adore Marion Cotillard. Je la connais surtout pour ses rôles francophones, peu pour ses rôles étrangers. Je trouve qu’elle arrive à donner de l’âme à chacun de ses personnages, que ce soit chez Xavier Dolan et Jacques Audiard comme chez les frères Dardenne. La voir dans une comédie satirique de ce genre était nouveau pour moi. Et je le dis : c’est un régal de la voir se moquer d’elle-même ! Quand elle apprend le québécois pour le prochain film de Dolan. Ou lorsqu’elle se la joue bimbo dans une série T.V. américaine nanardesque. Elle prouve ici qu’elle ne se cantonne pas uniquement aux rôles dramatiques, et c’est tant mieux !

Je ne vous parlerai pas en détails du jeu d’acteur de Guillaume Canet, car cela s’inscrit dans la veine de ce que j’ai dit dans le paragraphe précédent. En revanche, je tiens à revenir sur la réflexion (mise en avant) sur la pression exercée sur la gente masculine. Concernant sa pensée personnelle sur le septième art, il y va franchement, mais ce n’est pas ce qui a fait mouche pour moi. Pour en revenir au point précédent, j’ai apprécié le fait qu’il dise haut et fort que les hommes aussi subissent une pression extérieure au fil de l’âge et au niveau de leur physique. Je ne vais pas vous spoiler la seconde partie du film, mais Guillaume Canet va illustrer son propos par un « acte » délibéré et stupide. Un « acte » qui s’inscrit, une fois encore, dans la logique de ce Rock’N Roll décidément décalé. Ce qui ajoute ainsi un fond de sérieux à l’ensemble, « malgré » une forme grotesque prenante.

Pour conclure, si j’ai eu du mal à savoir si j’avais apprécié Rock’N Roll ou pas durant ma séance, je suis bel et bien ressorti du cinéma avec le sourire aux lèvres. Effectivement, ce n’est en aucun cas un film « grand public » et ça ne plaira pas à tout le monde. Personnellement, j’y suis allé en m’attendant à tout et à rien, ce qui fait que j’ai été surpris du début à la fin. Et dans le bon sens comme dans le mauvais. Mais j’apprécie que certains réalisateurs français osent sortir des sentiers battus, comme c’est le cas de Guillaume Canet ici.

Suivez-moi !

Fab!en

Blogueur & Administrateur chez EscapeToCulture.net
Blogueur Culturel qui aime bien cinéphiler, écouter de la POP et plein d'autres choses !
Suivez-moi !

Les derniers articles par Fab!en (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *