[TÉLÉFILM] Coin Heist

En attendant que la suite et fin de Pretty Little Liars revienne sur les écrans, j’en profite pour découvrir Sasha Pieterse dans un autre rôle que celui d’Alison DiLaurentis. Elle est ainsi l’une des principales têtes d’affiche du téléfilm Coin Heist, adapté du livre du même nom et produit par Netflix. Un divertissement télévisuel parfait pour un dimanche soir, en somme.

Résumer tout le film ici serait compliqué. Néanmoins, le pitch – des lycéens qui tentent de réunir de l’argent pour sauver leur lycée, en fabriquant des fausses pièces de monnaie – est original et incite au coup d’œil. On ajoute à ça deux romances parallèles et différents duos pour qu’on s’attache aux différents personnages. Le résultat final est un long-métrage moyen mêlant les genres du policier et du teen movie, mais qui se laisse tout de même regarder.

Le gros problème de Coin Heist est la construction de son scénario. Si chacun des héros a droit à ses scènes « en solo » (avec leur famille) et que les duos fonctionnent très bien, l’intrigue principale est bâclée. Beaucoup de raccourcis sont ainsi pris pour conclure l’ensemble à vitesse grand V. D’ailleurs, à plusieurs reprises, je me suis fait la réflexion suivante : « Ils sont forts ! Ils arrivent à tout faire sans être pris sur le fait ! » Bon, un dernier élément perturbateur inattendu arrive à point nommé, mais il est balayé en deux minutes. Par conséquent, on voit que sa durée trop courte – une heure quarante, seulement – lui a clairement porté préjudice. Le film aurait, par ailleurs, gagné à durer deux heures, pour que chaque élément soit mieux développé.

En fait, Coin Heist est efficace du côté de ses protagonistes et des relations que chacun entretient avec les autres. Les deux couples vedettes ont une bonne alchimie et, en passant, j’ai trouvé ça étonnant et « culotté » de mettre ensemble une fille blanche et un garçon noir. Je sais que ce que je dis est consternant, qu’on est en 2017 et, pourtant, je suis encore étonné de voir ce genre de détail. Car, habituellement, le personnage noir (de service) sert juste à lancer des vannes, avant de mourir durant la demi-heure qui suit. En tout cas, ça change des romances pour ados habituelles. Et les acteurs s’en sortent bien : Sasha Pieterse, Elijah Boothe, Alex Saxon et Alexis G. Zall, pour ne citer qu’eux.

Mais voilà, ça reste une simple histoire pour ados filmée sous forme de téléfilm – et ça se voit à la caméra ! –, qu’on regarderait quand on ne sait pas quoi voir d’autre. Ça reste gentillet dans l’ensemble, mais il ne faut pas en attendre plus. Et heureusement, car ça reste un téléfilm produit par Netflix. En résumé, je lui donne tout juste la moyenne.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *