[SÉRIE T.V.] Divorce (Saison 1)

L’une de mes (nombreuses) résolutions de 2017 est de découvrir de nouvelles séries ou d’en redécouvrir certaines. Je m’apprête ainsi à vous parler de Divorce, la série dans laquelle l’ancienne vedette de HBO, Sarah Jessica Parker, fait son grand retour. L’occasion pour moi de retrouver celle à qui je me suis attaché, il y a des années de ça, quand elle jouait les sociologues de l’Amour et du sexe. Alors, retour réussi pour l’ex Bradshaw ?

Eh bien, sans être la série du siècle, Divorce est un honnête divertissement télévisuel. Elle est ainsi dotée d’un humour noir incisif, qui fait rire à de nombreuses occasions. Elle livre également une réflexion basique (mais intéressante, tout de même) sur le mariage, ses travers et son issue « inévitable » (?) qu’est le divorce. Qui est donc le principal sujet de la série, et ce autour duquel tourneront les deux personnages principaux, incarnés par Parker et Thomas Haden Church.

Ces deux-là forment un très bon duo, qui arrive à se détester comme à s’aimer encore. C’est sans doute « basique » comme vision du couple qui en vient à divorcer, mais c’est une vision juste. Ils ont beau essayé de régler leur situation à l’amiable, l’envie de liberté de l’une et le désir de vengeance de l’autre vont inévitablement aggraver les choses. Et, moi qui craignais au départ que la série soit trop molle dans l’esprit, celle-ci arrive à alterner les séquences dynamiques avec les séquences plus calmes.

Par conséquent, j’ai été vraiment convaincu par les performances de Sarah Jessica Parker et de Thomas Haden Church.
La première réussit enfin le pari de nous rappeler que sa carrière ne se résume pas uniquement à son personnage de Carrie Bradshaw. Elle parvient à s’en détacher, bien que celui que Frances soit plus ou moins l’évolution spirituelle de la célèbre célibataire adepte de mode. Comme Divorce pourrait être finalement la suite « logique » de Sex & The City. J’avoue que le raccourci est assez réducteur, mais je ne peux m’empêcher de penser à la série créée par Michael Patrick King, quand je regarde Divorce. En revanche, pas d’attitude fashionista pour Sarah Jessica Parker, Frances étant une femme qui s’est « laissée aller » physiquement pendant des années, jusqu’à retrouver de l’amour propre au fil des épisodes de cette première saison. Ajoutons à ça le fait qu’elle ait des talents comiques insoupçonnés. Ainsi, pour moi, ce retour médiatique est réussi sur tous les plans.
Thomas Haden Church s’en sort également très bien. Si on ne sait pas vraiment comment le prendre tout au long de ces dix premiers épisodes, il en devient à la fois attachant et détestable. On comprend son désir de se venger de sa future ex-femme et de l’amant de cette dernière. Comme on a du mal à comprendre son acharnement pour la faire passer pour la pire mère au monde. Pour conclure sur son personnage, j’ai surtout été convaincu par son côté comique bien prononcé. Même s’il arrive à être crédible lors des scènes plus dramatiques.

Je suis un peu plus dubitatif, concernant les rôles secondaires. Certains d’entre eux sont intéressants (le couple Molly Shannon/Tracy Letts, les avocats joués par Jeffrey DeMunn et Dean Winters). Tandis que les autres peinent à s’imposer à cause de leur manque de charisme (notamment). S’ils sont davantage mis en avant durant la seconde moitié de la saison, ils n’en montrent pas assez. J’attends donc que la future deuxième saison nous dévoile le véritable potentiel de chacun.

Pour conclure, Divorce démarre sur les chapeaux de roue grâce à une écriture honnête et bon enfant. C’est une dramédie qui a de l’avenir devant elle et peut perdurer, si elle fait les bons choix. En revanche, je ne pense pas qu’elle ait (pour le moment) l’aura qu’avait sa grande sœur à l’époque. Une chose est néanmoins sûre : Divorce permettra à Sarah Jessica Parker de se faire une « nouvelle » réputation qui sera, pour le coup, bien méritée.

Retrouvez ci-dessous mes notes sur dix pour chaque épisode :

  • 01 Pilot : 6,5/10
  • 02 Next Day : 5,5/10
  • 03 Counseling : 6/10
  • 04 Mediation : 7/10
  • 05 Gustav : 6,5/10
  • 06 Christmas : 6/10
  • 07 Weekend Plans : 6/10
  • 08 Church : 8/10
  • 09 Another Party : 8/10
  • 10 Detente : 8/10

MOYENNE GÉNÉRALE : 6,5/10

Suivez-moi !

Fab!en

Blogueur Culturel chez EscapeToCulture.net
Blogueur Culturel qui aime bien cinéphiler, écouter de la POP et plein d'autres choses !
Suivez-moi !

Les derniers articles par Fab!en (tout voir)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *