[DOSSIER] ETC Movies Awards 2016 – Les Nominés !

Bonjour à toutes à tous ! Aujourd’hui, on se retrouve pour faire le bilan cinématographique de l’année 2016 !

Eh oui ! L’heure n’est pas seulement à la musique sur le blog, comme vous le savez sûrement ! En effet – c’est la tradition –, je célèbre le Septième Art en lui dédiant une cérémonie faite maison : les ETC Movies Awards. Soit soixante-cinq films répartis dans dix-neuf catégories ! La catégorie MEILLEURE CHANSON fait son retour, tandis qu’une nouvelle fait son entrée : la SEMI-DÉCEPTION DE L’ANNÉE (qui se place entre la DÉCEPTION DE L’ANNÉE et les MEILLEURS FILMS). De quoi vous réserver plein de surprises !

Et si on faisait le tour des nominés ? Déjà, trois films dominent cette troisième édition, avec quatre citations chacun : The Revenant, Café Society et Carol. Viennent ensuite six films, qui s’en sortent respectivement avec trois nominations : Creed, Snowden, High-Rise, Elle, Hail, Caesar! et Alice through the Looking Glass. Enfin, onze long-métrages sont chacun présents dans deux catégories : Equals, Maman a tort, Moana, Demolition, Money Monster, Juste la fin du monde, Hell or High Water, 10 Cloverfield Lane, Now You See Me 2, The Divergent Series – Allegiant et Bridget Jones’s Baby.
Au passage, notons qu’Alejandro González Iñárritu vient remettre son titre de MEILLEUR RÉALISATEUR en jeu, après l’avoir remporté l’an passé avec Birdman. Réitéra-t-il l’exploit ? Suspense !

Sans plus attendre, découvrons donc les dix-neuf catégories !

***

I – Les films qui ont fait 2016…

MEILLEUR FILM
– Brooklyn (John Crowley et Paul Tsan) (critique)
– Café Society (Woody Allen) (critique)
– Carol (Todd Haynes) (critique)
– Equals (Drake Doremus) (critique)
– The Witch (Robert Eggers) (critique)

MEILLEUR FILM FRANCOPHONE
– Éperdument (Pierre Godeau) (critique)
– Retour chez ma Mère (Éric Lavaine) (critique)
– Maman a tort (Marc Fitoussi) (critique)
– La Sociologue et l’Ourson (Étienne Chaillou et Mathias Thery) (critique)
– Victoria (Justine Triet) (critique)

MEILLEUR FILM D’ANIMATION
– Moana (John Musker et Ron Clements) (critique)
– Kung Fu Panda 3 (Jennifer Yuh et Alessandro Carloni) (critique)
– Finding Dory (Andrew Stanton et Angus MacLane) (critique)
– Sausage Party (Conrad Vernon et Greg Tiernan) (critique)
– Zootopia (Byron Howard, Rich Moore, Jared Bush) (critique)

DÉCEPTION DE L’ANNEE
– Secret in their Eyes (Billy Ray) (critique)
– The Boss (Ben Falcone) (critique)
– The Huntsman: Winter’s War (Cédric Nicolas-Troyan) (critique)
– Lights Out (David F. Sandberg) (critique)
– The Legend of Tarzan (David Yates) (critique)

SEMI-DÉCEPTION DE L’ANNEE
– How To Be Single (Christian Ditter) (critique)
– Five (Igor Gotesman) (critique)
– Gods of Egypt (Alex Proyas) (critique)
– The Shallows (Jaume Collet-Serra) (critique)
– Made in France (Nicolas Boukhrief) (critique)

LE FILM QU’ON AURAIT DÛ VOIR EN 2016
– Manchester by the Sea (Kenneth Lonergan)
– Passengers (Morten Tyldum)
– Sing Street (John Carney)
– Kubo and the Two Strings (Travis Knight)
– The Conjuring 2: The Enfield Poltergeist (James Wan)

***

II – Les acteurs et actrices fétiches de l’année…

MEILLEUR ACTEUR
– Ryan Reynolds (Deadpool) (critique)
– Jake Gyllenhaal (Demolition) (critique)
– Michael B. Jordan (Creed) (critique)
– Joseph Gordon Levitt (Snowden) (critique)
– Tom Hiddleston (High-Rise) (critique)

MEILLEURE ACTRICE
– Isabelle Huppert (Elle) (critique)
– Rooney Mara (Carol)
– Jeanne Jestin (Maman a tort)
– Emily Blunt (The Girl on the Train) (critique)
– Kristen Stewart (Equals)

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE
– Jack O’Connell (Money Monster) (critique)
– Jacob Tremblay (Room) (critique)
– Sylvester Stallone (Creed)
– Alden Ehrenreich (Hail, Caesar!) (critique)
– Tom Hardy (The Revenant) (critique)

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE
– Naomi Watts (Demolition)
– Blake Lively (Café Society)
– Léa Seydoux (Juste la fin du monde) (critique)
– Shailene Woodley (Snowden)
– Cate Blanchett (Carol)

MEILLEUR DUO OU TRIO
– Cate Blanchett / Rooney Mara (Carol)
– Kacey Mottet Klein / Corentin Fila (Quand on a 17 ans) (critique)
– Chris Pine / Ben Foster (Hell or High Water) (critique)
– Bryce Dallas Howard / Oakes Fegley (Pete’s Dragon) (critique)
– Sylvester Stallone / Michael B. Jordan (Creed)

MEILLEUR CASTING
– Café Society
– Hell or High Water
– Elle
– Hail, Caesar!
– Juste la fin du monde

***

III – Le prestige technique…

MEILLEUR RÉALISATEUR
– Paul Verhoeven (Elle)
– Woody Allen (Café Society)
– Hail, Caesar! (Joel & Ethan Cohen)
– Oliver Stone (Snowden)
– Alejandro González Iñárritu (The Revenant)

MEILLEUR SCENARIO
– Arrival (critique)
– Alice through the Looking Glass (critique)
– Personal Shopper (critique)
– Midnight Special (critique)
– High-Rise

MEILLEURE MISE EN SCÈNE
– 10 Cloverfield Lane (critique)
– Nerve (critique)
– Money Monster
– High-Rise
– Now You See Me 2 (critique)

MEILLEURS EFFETS SPÉCIAUX
– 10 Cloverfield Lane
– Now You See Me 2
– Alice through the Looking Glass
– The Divergent Series – Allegiant (critique)
– Fantastic Beasts and Where To Find Them (critique)

MEILLEURE PHOTOGRAPHIE
– Ma Ma (critique)
– The Neon Demon (critique)
– L’Aigle et l’Enfant / Brothers of the Wind (critique)
– Julieta (critique)
– The Revenant

MEILLEURE BANDE ORIGINALE
– Suicide Squad: The Album (Various Artists) (critique)
– Bridget Jones’s Baby (Various Artists) (critique)
– Moana (Mark Mancina & Various Artists)
– The Revenant (Ryuichi Sakamoto, Carsten Nicolai, Bryce Dessner)
– The Danish Girl (Alexandre Desplat) (critique)

MEILLEURE CHANSON
– Ellie Goulding « Still Falling For You » (Bridget Jones’s Baby)
– Tove Lo « Scars » (The Divergent Series – Allegiant)
– P!nk « Just Like Fire » (Alice through the Looking Glass)
– Paloma Faith « The Crazy Ones » (Miss You Already) (critique)
– Scarlett Johansson « Trust in Me » (The Jungle Book) (critique)

***

Je vous donne rendez-vous à la fin du mois pour découvrir les résultats. Portez-vous bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *