[DOSSIER] Claudio Capéo – Discographie

claudio-capeo-discographie-2016

J’écoute rarement la radio, autant vous dire que je ne savais pas qui était Claudio Capéo. Jusqu’à ce que j’allume ma télévision sur la chaîne NRJ Hits et que je tombe sur le clip de Un homme debout. Je me prends alors de sympathie pour ce jeune trentenaire qui chante et se balade avec son accordéon. Un vent d’originalité souffle alors dans l’univers de la variété française.

Je découvre alors qu’il y a un album disponible dans les bacs. Je me connecte donc sur la plateforme en ligne Deezer pour écouter tout ça. J’ai ainsi l’impression d’entendre Kendji Girac couplé avec Christophe Maé. Pas de quoi bien me convaincre, donc, malgré des mélodies pop accrocheuses. Et je vois finalement qu’il n’en est pas à son premier coup d’essai, puisqu’il avait déjà sorti deux albums studios et un EP auparavant. Sans plus entendre, je monte le son !…

Eh bien, là, j’ai été conquis par ce que j’ai pu entendre ! Je suis non seulement séduit par la gouaille de ce monsieur, mais aussi par les airs d’accordéon et les autres instruments qui sont mis en avant dans la conception de ses différents opus. Pour finir, j’apprends que Claudio Capéo n’est pas un chanteur, mais un groupe ! Il faut dire que, avec eux, je vais de (bonnes) surprises en (bonnes) surprises !

Je vous propose ainsi de faire un tour autour de ces quatre disques, en vous donnant mon avis sur chacun d’eux. J’ai volontairement regroupé El Vagabond et Miss Mondo, ces deux-là ayant beaucoup de similitudes musicales pour moi. C’est parti !

***

El Vagabond / Miss Mondo

Ce sont clairement mes deux chouchous dans leur discographie ! Comme je l’ai dit plus haut, j’ai été séduit par la gouaille vocale bien prononcée de Claudio Ruccolo et son accordéon rouge qu’il manie comme sa propre main. Avec le reste de la troupe, ils modernisent la « musique de rue », en y incorporant divers genres : du rock, de la pop et même du reggae. Pour des albums qui s’écoutent du début à la fin, sans interruption aucune. Je ne trouve aucune chanson à jeter, tellement ils sont juste parfaits ! Et si je devais en choisir une dans chaque, je dirais : Smiley Pop et C’est comme si.

***

Mr. Jack (EP)

Enregistré en 2015, cet EP de trois titres se base sur un personnage fictionnel, du nom de Mr. Jack. Exit l’accordéon, les autres instruments peuvent « respirer » ! Un mal pour un bien ? Je dirais que oui ! On reconnaît bien la patte du quintette alsacien, avec ce ton décalé qu’ils emploient dans la voix et dans les paroles de leurs chansons. Toutefois, la drôlerie laisse place à une mélancolie théâtrale assumée, et ça fait bien son effet ! Comme précédemment, si je ne devais choisir qu’un titre, ce serait Jusqu’à la mort et ses influences soul à la John Newman.

***

Claudio Capéo

On termine avec le dernier album studio en date, sorti en juillet 2016 et précédé par le tube Un homme debout. Quelques écoutes plus tard, je suis moins réfractaire à ce style plus pop et commercial. Mais je ne trouve pas de titres aussi forts que dans leurs précédents travaux. Le mixage est passé par là, donnant une impression d’album studio plus « propre », néanmoins moins authentique. Or l’accordéon fait son retour, bien qu’en retrait. Il y a tout de même certaines chansons que je retiens plus que d’autres : Ça fait tourner le monde, Ça va ça va, Mon pays et Riche. Ce que je déplore aussi sur cet album, ce sont les paroles qu’on a déjà entendues mille fois. Un opus sympathique, mais pas transcendant.

***

Je pense que vous aurez compris, à la lecture de ce dossier, que je suis amoureux fou de ces cinq mecs. Je trouve qu’ils dégagent un truc à part, en plus de leur bonne humeur communicative. J’aimerais vraiment les voir sur scène, car je pense que leur répertoire peut donner un résultat intéressant en live.

Ce que je crains, en revanche, c’est qu’ils « renoncent » à ce qu’ils étaient avant que leur chanteur ne fasse The Voice. On dirait qu’on tente d’en faire un sous-Kendji / Maé, alors qu’il vaut bien mieux que ça. Après, il ne serait pas passé par la case TF1, je n’aurais jamais entendu Un homme debout et, donc, découvert ce groupe composé de talents. Donc, pour une fois, je dis merci à la chaîne la plus regardée de France !

Pour finir, je vous fais cadeau d’autres vidéos de la bande à Claudio ! Bon visionnage !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *