[ALBUM] Sia, This is Acting

Sia - This is Acting (album)

Et si on consacrait la journée à parler de la chanteuse/parolière/productrice Sia Furler sur le blog ? Celle qui comptera bientôt vingt ans de carrière à son actif a sorti son septième album studio, This is Acting, en janvier dernier. Un album pour le moins particulier, puisqu’il est une sorte de « compilation » des rejets de titres que l’australienne avait écrit pour d’autres chanteuses pop (à une exception près).

Si on jette un coup d’œil à sa page Wikipédia, on se rend compte qu’elle est devenue indispensable au paysage musical mainstream depuis ces dernières années. Elle a ainsi collaboré avec les grands noms actuels : Christina Aguilera (Bound To You, Blank Page), Rihanna (Diamonds), Céline Dion (Loved Me Back to Life), Britney Spears (Perfume, Passenger), Katy Perry (Double Rainbow), Beyoncé (Pretty Hurts), Kylie Minogue (Into The Blue), Shakira (Chasing Shadows, Try Everything), Jennifer Lopez (Expertise (Ready Set Go)), Kelly Clarkson (Invincible)… Elle a également pose sa patte sur la bande originale de la comédie musicale Annie (version 2014) et sur le titre Freeze You Out de la jeune française Marina Kaye. Bref, autant de collaborations qui font rêver !

En solo, si elle a été discrète la plupart du temps, ce n’est qu’en 2014 que sa notoriété explose avec le titre Chandelier, qui sera matraqué sur les ondes jusqu’à overdose, en plus d’avoir été repris mainte et mainte fois. Cela se poursuivra l’année suivante avec Elastic Heart, qui aura autant de succès que son prédécesseur. Puis, elle propose Alive à la rentrée scolaire 2015, une chanson originellement destinée à la diva Adele

Et des chansons qu’elle n’aurait pas « dû » garder pour elle, il y en a plein ! Christina Aguilera, Demi Lovato, Rihanna, Shakira… Chacune aurait pu figurer sur les derniers albums en date de ces artistes, mais celles-ci n’en ont finalement pas voulue. De quoi donner donc à Sia suffisamment de matériel pour composer son propre opus. Un opus plus commercial que le précédent et aux influences musicales variées.

Et si je vous disais ce que je pense de chaque titre ? Allons-y !

  • Bird Set Free: l’album démarre sur ce mid-tempo puissant au piano qui sonne très Sia ; j’ai ainsi du mal à imaginer Adele interpréter ce titre ;
  • Alive: le premier single, qui a pu m’agacer à une époque, sa voix étant trop criarde par moments ; aujourd’hui, je l’écoute en boucle et avec un plaisir certain ; et, même chose que pour le précédent titre, celui-ci sonne trop Sia pour être chanté par quelqu’un d’autre, clairement ;
  • One Million Bullets: on tient là ma chanson préférée de This is Acting, soit une chanson assez « girly » dont la puissance réside aussi bien dans les couplets que dans le refrain ;
  • Move Your Body: voici le premier titre « impersonnel » de l’opus, puisque destiné à Shakira à la base (et c’est vrai qu’il sonne beaucoup comme Dare (La La La) de cette dernière) ; néanmoins, la chanteuse l’a réarrangé pour qu’il soit à son image, bien qu’on n’ait pas l’habitude de l’entendre sur de la dance/électro bien bourrine ; et on s’y accommode, à force ;
  • Unstoppable: un hymne fierce comme on aime en entendre dans le paysage de la pop, et Sia sait y faire dans ce domaine ;
  • Cheap Thrills: je l’ai redécouverte récemment et pense que cette chanson mérite bien son succès actuel ; elle était prévue pour Rihanna à la base (mouais, si on veut) ; Sia a vraiment bien fait de l’inclure dans son propre album ;
  • Reaper: titre qui se serait bien fondu dans le répertoire de Rihanna, mais qui correspond bien à son auteure également ; néanmoins, on ne retient pas forcément ce Reaper, quand on écoute l’album en entier ;
  • House on Fire: un saupoudré de R’N’B qui donne comme résultat cette chanson pop sympathique et entraînante ;
  • Footprints: ce titre me rappelle les vieux titres des années 90 qui passaient en boucle sur les radios (genre ceux de Céline Dion, ère Falling to You), tout en étant dans la continuité de House of Fire, qui le précède ; je ressens une certaine nostalgie en l’écoutant ;
  • Sweet Design: c’est, pour moi, le deuxième titre que je considère comme étant « impersonnel » et déroutant pour Sia, n’étant pas accoutumé à l’entendre chanter sur des airs hip/hop (or là, elle se les approprie à merveille) ;
  • Broken Glass: troisième titre dans cette veine, avec cette touche orientale qu’on n’a pas vu venir ; mais c’est également une chanson qui n’est pas marquante en soi, bien que quelque peu sympathique ;
  • Space Between: l’édition normale de l’album se finit sur cette ballade, où sa voix se pose agréablement avec douceur (et ce, comme elle a toujours su le faire par le passé) ;
  • Fist Fighting a Sandstorm: le rythme pourrait presque faire penser à Chandelier dans le refrain, mais le tout rappelle également à For You de Demi Lovato (de l’album Confident) ;
  • Summer Rain: destiné au départ à Christina Aguilera, cette chanson aux accents électro légers va mieux à Sia, même si on est dubitatif à l’écoute.

En résumé, que retenir de This is Acting ? Que c’est un album qui est assez cohérent, en fin de compte, en dépit de certaines pistes « fourre-tout » (comme Reaper et Summer Rain). Il a également son lot d’hymnes et de tubes imparables (Bird Set Free, Alive, One Million Bullets, Move Your Body, Unstoppable, Cheap Thrills et Sweet Design). En outre, ce n’est peut-être pas le disque dont on se souviendra le plus en 2016, mais on l’écoutera avec plaisir encore et encore.

Pour conclure, je vous propose de vous faire un avis sur ses titres, qui sont en ligne sur son compte VEVO officiel. Bonne écoute !

Suivez-moi !

Fab!en

Blogueur Culturel chez EscapeToCulture.net
Blogueur Culturel qui aime bien cinéphiler, écouter de la POP et plein d'autres choses !
Suivez-moi !

Les derniers articles par Fab!en (tout voir)

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *