[ALBUM] Mike Posner, At Night Alone

Mike Posner - At Night, Alone

On avait laissé Mike Posner avec son premier album très convaincant, 31 Minutes to Takeoff, et le up-tempo R’N’B catchy Cooler Than Me. Il faudra bien attendre six ans pour le réentendre sur les ondes, via l’excellent remix électro de I Took a Pill in Ibiza, qui fait d’ailleurs partie de mes chansons du moment. Et quand on écoute la version originale, on est complètement dérouté… Elle est également agréable à entendre, même si on interprète alors différemment les paroles.

Je vous mets les deux versions du titre en écoute, pour que vous jugiez par vous-même :

I Took a Pill in Ibiza étant actuellement un énorme succès, sa maison de disques a permis au chanteur de sortir enfin son deuxième opus, après maintes tentatives échouées. C’est ainsi qu’il publie At Night, Alone. au début du mois ! Un album « divisé » en deux parties : les titres tels qu’il les a enregistrés au départ et des remixes pour attirer plus de monde (comme ce fut le cas pour I Took a Pill in Ibiza).

Je vous propose, pour commencer, de vous parler des dix premières pistes :

  • I Took a Pill in Ibiza : on se plaît bien à plonger dans l’ambiance très mélancolique de ce titre ;
  • Not That Simple : le style country/folk fait penser à du Jason Mraz ;
  • Be As You Are : la chanson qui parlera forcément au plus grand nombre, tant elle fait écho à nos moments fréquents de faiblesse et de doute ;
  • In The Arms of a Stranger : Mike s’essaie au gospel ici, un peu comme Rachel Platten sur Stand By You ;
  • Silence (feat. Labrinth) : un peu de rock, dont il s’accommode vraiment bien, pour nous réveiller de cette ambiance calme et apaisante ;
  • Iris : un bond dans le temps s’impose avec ce titre aux accents R’N’B old school, période 90’s ;
  • Only God Knows : retour au gospel, plus prononcé cette fois, et on sent que ça fait vraiment partie de lui ;
  • Jade : ici, il propose une chanson pop/rock aux accents country, qui s’avère être très entraînante ;
  • One Hell of a Song : encore un peu de country, mais on ne s’en plaindra pas ;
  • Buried in Detroit : une ballade qui mêle habilement des notes au piano à la jolie voix aigüe de Mike.

On a donc droit à un album aux accents très acoustiques, après l’ambiance urbaine très électro de son prédécesseur. Pour ma part, j’aurais pu en être dérouté, mais je suis ravi de voir que Mike Posner a su rester authentique, puisqu’il nous propose là des compositions et paroles très personnelles.

Pour parler des remixes, je vous avoue ne m’y être trop attardé, les versions originales me suffisant amplement. Cependant, si je devais en retenir, ce serait I Took a Pill in Ibiza (forcément), Silence (qui passe alors aisément du rock au hip/hop) et Buried in Detroit en featuring avec Big Sean.

Pour conclure, je vous propose d’écouter certaines pistes de cet album magique ! N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires ! =)

Suivez-moi !

Fab!en

Blogueur Culturel chez EscapeToCulture.net
Blogueur Culturel qui aime bien cinéphiler, écouter de la POP et plein d'autres choses !
Suivez-moi !

Les derniers articles par Fab!en (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *