[CINÉMA] Batman v Superman – Dawn of Justice

Batman v Superman - Dawn of Justice (1)

J’arrive après la guerre, concernant Batman v Superman ! Peut-être l’un des films les plus décriés de cette première moitié de 2016, si je puis dire. Le nouveau film de Zack Snyder mérite-t-il donc tout ce lynchage médiatique ? Pour répondre à cette question, je serai assez partagé.

Déjà, j’ai trouvé Dawn of Justice bien meilleur que Man of Steel, qui m’avait beaucoup déçu à sa sortie en salles. Pour vous dire, je gardais le début et la fin de ce dernier, en jetant le reste à la poubelle. Il faut dire aussi que Snyder allait à fond dans le cliché et le manichéisme, alors qu’il y avait tant à dire sur Clark Kent et son côté paria. Le réalisateur de 300 n’hésite d’ailleurs pas à ressortir cette facette de son nouveau personnage fétiche, mais une fois encore, ça manque de profondeur. Et ce n’est pas le seul à en pâtir ici.

En gros, le film a la possibilité d’aller davantage en profondeur, mais reste à la surface des choses à chaque fois. L’exemple le plus flagrant est le personnage de Batman, joué par Ben Affleck. L’homme chauve-souris était effectivement très attendu et beaucoup de dents ont grincé. À raison, hélas. Affleck est loin d’être mauvais dans le rôle, mais il n’arrive clairement pas à la cheville de Christian Bale. Pourtant, il a l’allure et la prestance pour incarner le rôle, mais ça ne marche pas. Le scénario a beau nous raconter l’histoire tragique de Bruce Wayne, on a du mal à être ému. À voir si sa popularité remonte dans le film solo de Batman, prévu pour 2018.

Celui qui m’a le plus surpris est Jesse Eisenberg. Ma relation est particulière avec cet acteur, dans le sens où j’ai beaucoup eu de mal avec son jeu. Car – et c’est ce qui le rend unique en son genre, à mon avis –, il a une manière très singulière de jouer et soit on aime, soit on n’aime pas. Aujourd’hui, j’admets que c’est un très bon acteur, mais le rôle de Lex Luthor était assez risqué pour lui. Or il donne un souffle de fraîcheur à celui-ci, avec un côté « foldingue » inédit pour le personnage. Même si le jeu est caricatural par moments.

Batman v Superman - Dawn of Justice (2)

Pour parler du reste du film, comme je l’ai dit précédemment, ce n’est pas mauvais, mais ce n’est pas inoubliable pour autant. Son principal défaut est qu’il est long, or on ne reprochera pas au scénario d’être travaillé sur certains points. Ce dernier prend ainsi bien le temps de développer son intrigue, malgré les coupures trop fréquentes et certaines scènes qui n’ont aucun sens (genre les cauchemars de Bruce Wayne). Snyder introduit bien également Wonder Woman (Gal Gadot) et le reste de la Justice League (Flash, Aquaman, Cyborg). Enfin, l’ambiance sombre du film le rend intéressant à regarder, comme l‘humour noir a permis à Deadpool de se distinguer de ses pairs.
Sinon, Batman v Superman n’a techniquement rien d’exceptionnel : les effets spéciaux sont semblables à ceux qu’on voit dans la plupart des films de super-héros ; la bande originale passe inaperçue (elle est pourtant composée par Hans Zimmer et Junkie XL !) ; la mise en scène est tout sauf extraordinaire. Sans oublier l’accumulation des clichés (moins fréquente que dans Man of Steel, je le répète). Bref, des détails qui font que ce énième blockbuster est oubliable.

Dawn of Justice est donc le pétard mouillé auquel je m’attendais et « mérite » un peu sa « mauvaise » réputation. À côté de ça, il y a certaines choses à en retirer, mais pas suffisamment pour le rendre attractif.

Suivez-moi !

Fab!en

Blogueur & Administrateur chez EscapeToCulture.net
Blogueur Culturel qui aime bien cinéphiler, écouter de la POP et plein d'autres choses !
Suivez-moi !

Les derniers articles par Fab!en (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *