[CINÉMA] 45 Years

45 Years - Charlotte Rampling

Autre film en lice pour les Oscars, dans la catégorie Meilleur Actrice, 45 Years est ce récit intemporel et intergénérationnel d’un couple qui, après des années « de hauts et de bas », doit faire face à une nouvelle épreuve. Celle-ci remet alors en question la raison même de leur union.

Le film d’Andrew Haigh offre ainsi à Charlotte Rampling un rôle sobre et tout en finesse, bien loin des personnages de femme froide que cette dernière a souvent campés. On est donc loin du rôle oscarien, celui dont l’Académie raffole, car 45 Years n’a justement pas été réalisé pour être dans la course frénétique aux awards. C’est un film réalisé dans la plus pure tradition européenne – britannique, plus précisément –, qui nous raconte une histoire « de la vie de tous les jours », sans prétention aucune. C’est d’ailleurs, pour moi, sa plus grande qualité.

Et si Rampling est juste dans son interprétation, c’est surtout son partenaire, Tom Courtenay, qui illumine l’écran. A la fois mélancolique et paumé, son personnage nous touche en plein cœur et on se reconnaît irrémédiablement en lui. Comme lui, on est partagé entre cette vie idéalisée qu’on aurait pu avoir et la vie qu’on a pourtant « choisie » de mener. Le doute est également permis du côté de sa femme, qui regarde alors différemment sa relation avec son mari. Mais la fin nous prouvera que, malgré cette période « charnière », ni l’un ni l’autre ne regrette ces quarante-cinq dernières années passées ensemble.

En ce qui concerne les aspects plus techniques, ils vont bien à ce genre de film : ce n’est ni trop, ni pas assez. La mise en scène, par exemple, donne aux personnages cet air naturel, qui nous fait sentir davantage proche d’eux. Comme la photographie qui nous fait sentir bien dans ce lieu de recul, au paradis grisâtre apparent.

45 Years ne restera donc peut-être pas dans les annales, mais il aura eu le mérite de nous faire apprécier Charlotte Rampling autrement. Un film à voir si on une âme d’amoureux(se).

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *