[CINÉMA] Deadpool

Deadpool - Ryan Reynolds

Un film que je ne pouvais pas rater ! Et en VOST s’il vous plait, sinon ce n’était pas la peine ! Je veux bien sûr parler de Deadpool, le « nouveau » héros de Marvel, qui a su renaître dignement après son apparition foireuse dans le premier Wolverine.

Ryan Reynolds reprend ainsi son rôle, laissé à l’abandon depuis des années, qui bénéficie par ailleurs d’une réécriture dépoussiérée. Exit le mercenaire trop sérieux et inexistant, place à un anti-héros au phrasé enlevé, cynique et assumé. Reynolds, alors habitué aux rôles de seconde zone (hormis quelques exceptions), trouve probablement en Deadpool son meilleur rôle à ce jour. Tellement qu’il mériterait d’avoir l’Oscar en 2017 – non, je ne rigole pas –. Il n’hésite pas d’ailleurs à se moquer de lui-même, lorsqu’il dit à un moment : « Et Ryan Reynolds, tu crois qu’il a réussi à percer comment ? » Et des joutes verbales de ce genre, il en sort un bon paquet, pour notre plus grand plaisir.

En fait, le film entier tourne autour de cet humour noir, de l’histoire en elle-même aux personnages, principaux comme secondaires, en passant par la mise en scène et même le scénario, bien que ce dernier emprunte les mêmes codes aux autres films de super-héros. Si ce n’était pas le cas, peut-être que Deadpool n’atteindrait pas ce niveau d’excellence, qu’on attendait de lui. C’est donc l’utilisation de cet humour-là qui fait qu’on est immédiatement séduit par ce nouveau film Marvel.

Les références sont également nombreuses. La pop culture en prend ainsi plein la tronche, que ce soit un simple produit vaisselle, le tout Hollywood ou encore les scénarios de blockbusters. C’est un film qui doit donc se prendre au second degré, si on veut l’apprécier tel quel. Seul regret : sa durée est trop courte. Dans le même temps, il fait parfaitement son job en tant que premier volet d’une nouvelle franchise à venir.

Les vacances d’hiver commencent ainsi très bien avec Deadpool, qui nous en met alors plein la vue, et ce, dans tous les sens du terme. On remercie donc le buzz marketing savamment orchestré de nous avoir donné envie de découvrir ce super-héros pas comme les autres. Et on remercie aussi le tandem Tim Miller / Ryan Reynolds de nous avoir offert cette comédie noire délicieusement trash.

Deadpool, c’est LE film incontournable du mois de février. À voir en VOST, évidemment.

Suivez-moi !

Fab!en

Blogueur & Administrateur chez EscapeToCulture.net
Blogueur Culturel qui aime bien cinéphiler, écouter de la POP et plein d'autres choses !
Suivez-moi !

Les derniers articles par Fab!en (tout voir)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *