[CINÉMA] Creed

Creed - L'Héritage de Rocky Balboa

2016 est une année qui commence finalement bien, niveau ciné ! Et Creed se révèle être l’une des premières bonnes surprises de ce premier trimestre, que ce soit au niveau du public comme au niveau des critiques !

Que vous connaissiez bien la saga Rocky Balboa ou pas, Creed est un film qui s’avère être accessible dans son ensemble. Car même si c’est la suite (plus ou moins) directe des films respectivement réalisés par Sylvester Stallone et John G. Avildsen, on n’a pas du mal à suivre l’histoire, qui n’hésite d’ailleurs pas à nous faire quelques rappels des événements précédents. De plus, Creed est une sorte de « reboot » pour la saga, qui sera le bienvenu (ou pas, c’est selon les spectateurs). Ce qui permet à Stallone de passer le flambeau au jeune Michael B. Jordan.

Et ça se ressent ainsi à travers la relation que leurs deux personnages entretiennent à l’écran. On est d’ailleurs attendri par le lien qui se crée entre eux : Stallone qui fait à merveille le « papa poule » à la fois protecteur et exigeant, Jordan qui interprète à merveille ce jeune homme paumé ne demandant qu’à exister et exorciser ses démons intérieurs. Les deux acteurs ont donc l’occasion de briller durant chacune de leurs scènes, qu’elles soient respectives ou communes. Je dirais même que Michael B. Jordan aurait bien mérité une nomination aux Oscars, tandis que Sylvester Stallone se doit absolument de décrocher la statuette. Les acteurs secondaires ne sont pas en reste, tant le jeu est généralement sincère dans cette œuvre.

En outre, le film est, dans sa globalité, émouvant. Bien sûr, il se construit à base de stéréotypes – raciaux et sociaux notamment –, mais il réussit à évoluer vers davantage de profondeur dans son cadre et ce qui entoure ce dernier, sans renier les clichés pour autant. C’est en gros un film américain, fait par un américain pour des américains, qui s’assume pleinement. Sauf qu’il ne touche pas que son public cible et va bien au-delà. Car il raconte une histoire tout simplement intergénérationnelle.

Creed dépeint ainsi cette réussite dont on fait preuve, un jour ou l’autre. C’est un film qui mérite définitivement son double succès et qui, je l’espère, ouvrira la porte à une saga tout aussi qualitative que son premier épisode.

Suivez-moi !

Fab!en

Blogueur Culturel chez EscapeToCulture.net
Blogueur Culturel qui aime bien cinéphiler, écouter de la POP et plein d'autres choses !
Suivez-moi !

Les derniers articles par Fab!en (tout voir)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *