[CINÉMA] Kill Your Friends

killyourfriends

J’aime beaucoup Nicholas Hoult depuis la seconde saison de Skins. Le voir refaire un bref passage dans le cinéma british, via Kill Your Friends, titillait ma curiosité. Et en plus dans le rôle du salopard assumé, du genre de Tony Stonem, de quoi voir ce qu’il lui reste de cette facette ! Et elle est toujours ancrée en lui, comme s’il ne s’était pas écoulé autant d’années entre son départ de la série et cette comédie trash bien assumée !

En effet, Kill Your Friends se veut être barré du début à la fin, que ce soit dans la narration (le procédé du personnage principal qui parle aux spectateurs), dans la photographie et le montage (les effets de caméra qui montrent l’état de transe des différents protagonistes), dans les dialogues (genre quand le héros répète plusieurs fois les synonymes du mot « drogue » dans sa tête) et dans les différents acteurs de ce « show burlesque » (à la fois opportunistes et déboussolés).

Une comédie noire qui s’assume en tant que telle, certes, mais qui manque d’ambition dans son scénario : on la connaît l’histoire du mec qui veut être calife à la place du calife, et on sait bien par quelles étapes il doit passer pour atteindre son objectif suprême… Un argument assez gênant au début du film, mais qui se fait progressivement « oublier » au profit du reste (tout ce dont j’ai parlé précédemment).

Et, enfin, que dire du rôle joué par Nicholas Hoult ? Eh bien, malgré son aspect hyper détestable, il se trouve être très attachant. En dépit de ses actes et pensées ignobles, on se place dans son camp et on a envie qu’il réussisse ce qu’il entreprend.

Tout ça pour dire que, bien qu’il ait un scénario assez conventionnel, Kill Your Friends mérite qu’on parle de lui en cette fin d’année 2015, clairement !

Suivez-moi !

Fab!en

Blogueur Culturel chez EscapeToCulture.net
Blogueur Culturel qui aime bien cinéphiler, écouter de la POP et plein d'autres choses !
Suivez-moi !

Les derniers articles par Fab!en (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *