[CINÉMA] Birdman

Et si on se faisait un petit marathon, spécial Oscars 2015 ? Bon, je ne vous promets pas de regarder TOUS les films nommés, mais j’essaierai d’en regarder quelques-uns ! Et je commence avec Birdman, le grand vainqueur de la dernière édition en date !

C’est un film que j’avais très envie de voir, car la bande-annonce laissait présager quelque chose de barré, avec beaucoup d’ »engueulades » entre les personnages. Et c’est bien le cas : c’est une comédie satirique pleine d’humour et de second degré. Mais c’est aussi un peu too much. Dans le sens où certaines scènes sont, pour moi, « exagérées », bien que ce soit dans la logique du film d’Alejandro González Iñárritu. Néanmoins, c’est vraiment le seul défaut que je peux lui trouver.

Car, à part ça, il n’a QUE des qualités qui peuvent totalement justifier ses citations aux Oscars (et aux autres cérémonies), sauf celle du « meilleur film ». Le casting est excellent, avec de nettes préférences pour Edward Norton (à qui on adorerait donner des claques, pour le coup), Emma Stone (qui passe pour une vraie junkie, ici) et Naomi Watts (qui nous fait alors oublier ses rôles dramatiques). Les dialogues sont bien écrits, avec quelques perles distillées par-ci, par-là. La mise en scène fait mouche dès la première scène, ce qui m’a arraché beaucoup de rires (les scènes de la pièce de théâtre sont excellentes). Enfin, la réalisation est osée et originale : il fallait le faire de construire son film sur un seul plan continu, du début à la fin, et je dois admettre que le résultat final en jette !

En tout cas, Birdman est une très bonne comédie sur l’univers des acteurs et leurs maux psychologiques. Mais trop de second degré peut tuer le second degré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *