[CINÉMA] X-Men – Days of Future Past

C’est la seconde grosse sortie de ce mois de Mai, que j’attendais avec une excitation immense ! Au préalable, j’avais regardé les six premiers films de la saga, histoire d’être à jour. Alors, que donne ce septième volet de X-Men, intitulé Days of Future Past ?

D’après mon premier ressenti « à chaud » (je compte bien aller le voir une deuxième fois), ce n’est pas le meilleur film de la saga, mais ce n’est pas le moins bon non plus. Pour résumer : j’ai adoré les vingt premières minutes, je n’arrivais pas à aimer les quarante-cinq minutes qui ont suivi, puis mon intérêt a repris le dessus jusqu’à la fin.

Si on s’en tient aux aspects techniques, le film est très bon, à commencer par le jeu des acteurs. Jennifer Lawrence est LA star de X-Men et rend Mystique vraiment humaine. Elle est suivie de près par Michael Fassbender, qui monte de plus en plus dans mon estime (et je le trouve plus féroce et moins caricatural que Ian McKellen, dans le rôle de Magneto). Sans oublier Hugh Jackman et l’humour cinglant de Wolverine, Ellen Page (Kitty Pride), Nicholas Hoult (Le Fauve), James McAvoy (Charles Xavier), Shawn Ashmore (Iceberg) et Evan Peters (dans l’excellent rôle de Vif-Argent, qui est peu exploité à mon goût).
En ce qui concerne les effets spéciaux, il y a eu quand même un énorme changement entre 2000 et 2014 pour Bryan Singer et son équipe (heureusement, vous allez me dire). Et de ce point de vue, la dernière heure du film est un festival de merveilles et d’éblouissements.
Pour finir, j’ai trouvé le scénario bien écrit. Et même si j’ai regardé les précédents X-Men très récemment, j’ai eu plaisir à retrouver le premier casting d’origine, en plus du casting récent. L’idée du voyage dans le temps est bien trouvée, bien que le fait ça ne se passe qu’en trois jours me laisse légèrement dubitatif. En revanche, le scénario est ampoulé de quelques incohérences, par rapport aux volets précédents, mais qui seront « balayées » par un twist final, à la fois attendu et inattendu, dirais-je. Par contre, des questions subsistent, à cause de la dernière scène et aussi à cause de la scène post-générique (restez donc bien jusqu’à la fin !).

Days of Future Past conclue ainsi parfaitement la saga du côté des « anciens » (sauf si…), tout en suscitant encore plus d’intérêt du côté des « nouveaux ». Carton assuré !

Suivez-moi !

Fab!en

Blogueur & Administrateur chez EscapeToCulture.net
Blogueur Culturel qui aime bien cinéphiler, écouter de la POP et plein d'autres choses !
Suivez-moi !

Les derniers articles par Fab!en (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *