[CINÉMA] Grace of Monaco

Il s’agit du premier film présenté à Cannes que je vais voir… Et je suis ressorti de la salle vraiment conquis !

Peu importe que le Grace de Monaco d’Olivier Dahan soit un objet de scandales (mais beaucoup moins que le film sur DSK, cela dit). Peu importe que les faits relatés ne soient pas toujours vrais. Dès le début, on nous annonce juste un « drame inspiré de faits réels » et, effectivement, on le sent beaucoup dans le scénario, dans le montage et dans les personnages qu’on nous présente ici. Mais c’est bien écrit, bien construit et bien joué. Après, il est vrai que le film devient très manichéen, au fur et à mesure qu’on avance dans le récit, mais ce n’est pas vraiment gênant ici (même si cette manie peut agacer à la longue).

Pour ce qui est du scénario, j’ai trouvé ingénieux que le réalisateur ait mêlé le ressenti de Grace Kelly au contexte politique de l’époque (du moins, ce qu’on nous en dit dans le film).
Le montage, lui, est parfois très « américain », même s’il reste « européen » au fond (par exemple, les gros plans sur le visage de Nicole Kidman, que je trouve d’ailleurs tout à fait justifiés, tant ils renforcent le côté glamour et fragile du personnage, ainsi que la relation Grace/Rainier).
Quant au casting, il est impeccable. Mais plus que les rôles masculins, ce sont les rôles féminins qui brillent. Parmi les secondaires, il y a Parker Posey, dans le rôle de la garce Madge. Mais c’est principalement Nicole Kidman qui porte le film à elle toute seule. Je la trouve parfaite en Grace de Monaco : fragile, glamour, sentimentale et humaine. Cela dit, du côté des hommes, Tim Roth parvient à dégager un certain charme, du fait de la posture adoptée pour incarner le Prince Rainier.

En tout cas, j’ai beaucoup aimé ce film, car il parvient à faire passer la femme avant l’icône, dans son histoire et dans sa mise en scène. Un rôle pour lequel Kidman aurait pu prétendre à l’Oscar !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *