[CINÉMA] Yves Saint-Laurent

Je m’attendais à un énième biopic pompeux, mais il se trouve qu’Yves Saint-Laurent est une belle réussite.

Déjà, grâce à son couple principal d’acteurs, Pierre Niney et Guillaume Galienne. Je ne connaissais pas le personnage qu’était Yves Saint-Laurent, mais dans tous les cas, Niney est complètement méconnaissable dans le rôle-titre. Il rend ainsi attachant une personnalité pourtant détestable, étant donné que le célèbre créateur était très torturé intérieurement. À ses côtés, Galienne convainc en homme d’affaires redoutable, qui n’hésite pas à arriver à ses fins pour avoir ce qu’il veut, tout en se montrant (trop) protecteur envers son compagnon.
Ce qui donne ainsi une belle mise en scène, où l’amour devient alors beau, passionnel et, surtout, dangereux. Et ce qui rend également le film assez sombre finalement, puisqu’il met beaucoup en avant les mauvaises facettes du personnage et de son couple. La scène du dernier défilé est, d’ailleurs, un bon exemple, tant elle est « malsaine » (la musique renforçant ce sentiment). N’oublions pas les actrices secondaires, à commencer par Charlotte Le Bon, qui excelle en « diva » de l’époque.

Un biopic dont on ne se souviendra peut-être pas, mais qui a le mérite de nous divertir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *