[CINÉMA] Carrie (2013)

C’était LE film que j’attendais le plus cette année, ayant beaucoup aimé la version de De Palma et le téléfilm de 2002. Cette nouvelle adaptation est-elle à la hauteur de ses prédécesseurs ? Si ce n’est pas le cas pour la presse, j’ai trouvé du bon et du moins bon dans Carrie version 2013, pour ma part.

D’abord, je suis assez mitigé concernant Chloë Grace Moretz dans le rôle-titre. En effet, si l’actrice reste dans l’esprit du rôle, durant les scènes au lycée et au bal de promo, elle s’en éloigne beaucoup lorsqu’elle se retrouve face à Julianne Moore, qui incarne la mère. Elle devient alors rebelle, comme tous les jeunes ados d’aujourd’hui. Et, si on peut y voir une certaine évolution moderne, je trouve que ce n’est pas fidèle à l’héroïne en question. Mais peut-être est-ce dû au doublage ? À voir si on a la même impression en VO.

La mise en scène est également à revoir : en effet, on a souvent l’impression que le tout est faux, surjoué et caricatural. Ainsi, le personnage de Chris Hargensen, la fille la plus détestable qu’on ait connu sur grand écran, est moins diabolique lorsqu’elle est jouée par Portia Doubleday que par Emilie De Ravin. Même si sa mort reste toujours aussi jouissive (et impressionnante, grâce aux effets spéciaux). Et puis, on a plus l’impression de voir une simple série Z couplée au teen movie qu’un véritable film d’horreur dramatique.

Mais, encore une fois, il y a aussi du bon à retirer de cette nouvelle adaptation. Par exemple, les effets spéciaux sont vraiment réussis et rendent d’ailleurs la dernière demi-heure du film vraiment très bonne (en même temps, l’histoire de Carrie est basée sur ça, avant tout).
Ensuite, les personnages de Sue, de Tommy, de Chris et de Billy restent fidèles à eux-mêmes. La photographie du film est également assez léchée. En outre, on ressent un certain malaise, provoqué par la mère, qui plane sur le spectateur (la scène d’introduction en est un bon exemple).
Enfin, le final est assez émouvant, dans le sens où on voit que Carrie est une fille malheureuse, y compris durant ses derniers instants.

En résumé, c’est une nouvelle version assez sympathique et moderne (notamment grâce à l’introduction des réseaux sociaux dans l’histoire), qui plaira sûrement aux plus jeunes et peut-être aux plus vieux.

Suivez-moi !

Fab!en

Blogueur & Administrateur chez EscapeToCulture.net
Blogueur Culturel qui aime bien cinéphiler, écouter de la POP et plein d'autres choses !
Suivez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *