[CINÉMA] Lay the Favorite

Après l’excellent Chéri et le sympathique et drôle Tamara Drewe, Stephen Frears nous revient avec une comédie très américaine dans l’âme, nommée Lay the Favorite (Lady Vegas en VF).

Pourquoi américaine dans l’âme ? Tout simplement, car on retrouve dans ce nouveau film tous les ingrédients du film américain typique : le scénario et ses rebondissements attendus, le côté manichéen (avec les scènes tire-larmes par excellence) et le gros happy ending.

Mais est-ce que ça veut donc dire que ce Lady Vegas mérite ses mauvaises critiques ? Moi, j’ai envie de vous répondre que non. Le film peut, en effet, compter sur quelques atouts pour séduire, à commencer par l’excellent casting. Rebecca Hall est géniale et attachante, en héroïne niaise et cruche. Bruce Willis est, encore une fois, convaincant dans un rôle à contre-emploi. En revanche, j’ai trouvé que Catherine Zeta-Jones était trop en retrait. Enfin, les dialogues sont vraiment drôles, ce qui fait que j’ai ri à plusieurs reprises.

Bref, Lady Vegas est une sucrerie bien délicieuse, que j’ai savourée sans modération. Comme Tamara Drewe, il y a deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *