[CINÉMA] I Know What You Did Last Summer

Le soir du 4 juillet, quatre amis tuent accidentellement un inconnu. Ils se promettent alors de garder le secret et de ne plus jamais y faire allusion. Un an plus tard, ils reçoivent chacun une lettre, qui fait justement référence à l’accident. Ils doivent se rendre à l’évidence : quelqu’un sait ce qu’ils ont fait et est prêt à le leur faire payer…

Après avoir vu Scream 4, je me suis souvenu de ce slasher sorti à la fin des années 90 chez nous : Souviens-Toi… l’Été Dernier. Je me renseigne un peu avant de voir le film en question et deux choses retiennent mon attention : la présence de Jennifer Love Hewitt dans le casting et le nom de Kevin Williamson en tant que scénariste. Rien que ces deux éléments ont suffi à me convaincre de regarder ce film d’épouvante des « temps anciens ».

Notons d’abord la pauvreté des dialogues. Je sais que le but d’un film de ce genre n’a pas forcément cette qualité-là, mais on ne peut pas s’empêcher de rigoler quand on entend : « Tu es la seule qui puisse comprendre ce que je ressens. – Je comprends ce que tu ressens. » C’est digne d’un nanar romantique (et d’ailleurs, même un film à l’eau de rose aurait sûrement des dialogues plus recherchés). Notons aussi la présence de personnages clichés : la brunette innocente et attachante, la blonde qui n’a que sa beauté pour être mise en valeur, le gros beauf riche qui ne pense qu’à sa poire et le brun gentil et brave. Mais ça n’empêche pas les acteurs de jouer juste leurs rôles.

Et les acteurs en question, qu’est-ce qu’ils valent ? Je ne vous cacherai pas que j’ai toujours eu un petit penchant pour Jennifer Love Hewitt. Pourquoi ? Parce qu’elle est mignonne, qu’elle a du talent à revendre et du charisme. Elle parvient à rendre son personnage très attachant et, à mon avis, c’est sa voix française qui y est pour quelque chose. Mais cela dit, sa vraie voix est bien aussi, hein ! Ses partenaires s’en sortent convenablement aussi, mais après, je pense qu’il s’agit d’une question de préférence.

En ce qui concerne le scénario, je ne dirais pas que c’est mauvais. Mais bon, je m’attendais à mieux de la part de Kevin Williamson. Il n’y a aucun suspense et le twist final est assez décevant. Contrairement à la saga Scream où il redoublait d’ingéniosité, il se contente ici du strict minimum, surtout en ce qui concerne l’identité du tueur. Au lieu de créer la surprise avec un personnage qu’on connaît déjà, on a plutôt l’impression au final qu’il manque d’inspiration. Sans oublier les quelques incohérences qui plombent encore un peu plus l’ensemble. Pourtant, c’était bien parti au début. Néanmoins, la fin est assez flippante et surprenante.

I Know What You Did Last Summer est donc le genre de film qu’il vaut mieux regarder à plusieurs. Car plus on est fous, plus on rit… HAHAHA ! Tout seul, on risque un peu de s’ennuyer et d’être consterné par tant de facilités scénaristiques. Mais heureusement, Souviens-Toi l’Été Dernier est assez prenant et divertissant. Pour le frisson, on repassera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *