[CINÉMA] Life As We Know It

Holly est une cuisinière accomplie et une femme romantique dans l’âme. Eric est caméraman pour une chaîne télévisée sportive et coureur de jupons à ses heures perdues. Après un rencard qui s’est avéré être désastreux, ces deux-là sont devenus comme chien et chat. Pourtant, ils se doivent d’assurer leurs rôles respectifs de parrain et de marraine auprès de la petite Sophie, fille de leurs deux meilleurs amis. Le jour où ces derniers meurent tragiquement, la garde de Sophie leur est confiée. Holly et Eric doivent alors mettre leurs différends de côté et apprendre ainsi cohabiter ensemble, pour le bien de l’enfant…

Avant tout chose, je précise que j’adore Katherine Heigl, depuis qu’elle m’a beaucoup ému dans la saison 5 de Grey’s Anatomy. J’ai également bien aimé quelques-uns de ses rôles au cinéma (suffisamment convaincants pour que je continue à m’intéresser à sa carrière). J’attendais donc Life As We Know It avec beaucoup d’impatience. J’étais d’ailleurs parti avec l’idée que je ne pourrais pas être déçu. Et pourtant…

Croyez-moi : ce n’est vraiment pas parce que c’est une comédie romantique. J’ai toujours été un adepte du genre et ne m’en suis jamais caché. L’histoire, bien qu’elle sente la niaiserie à plein nez, avait l’air d’être intéressante. Mais après les vingt premières minutes, on s’ennuie. La niaiserie en question est vraiment exagérée, surtout quand les acteurs s’essaient au registre dramatique (pourtant, Heigl ne s’aventure pas dans des sentiers inconnus sur ce plan-là). Les gags ne sont même pas drôles (vous regardez la bande-annonce, vous avez tout vu). Quant au casting, mon dieu…

Habituellement talentueuse, Katherine Heigl livre là une piètre performance. Elle nous avait pourtant habitués à mieux. Lorsqu’il s’agit de pleurer (au moins de faire vraiment semblant), on n’arrive pas à être touché. Josh Duhamel, lui, s’en sort mieux que sa partenaire (c’est déjà ça).

Vraiment, ce film est à éviter. On peut aimer les films cucul la praline, mais il y a des limites ! Là où certains films du genre réussissent à apporter une touche d’émotion avec justesse (lorsqu’il s’agit de traiter d’une romance sous un thème plus sérieux), Life As We Know It se vautre complètement de ce côté-là. Honnêtement, je ne m’attendais pas à un grand film, mais à un simple divertissement. Or, j’ai trouvé ça soporifique à souhait. Au suivant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *